centrale hydroélectrique de Sceaux sur Huisne

Classé dans : Environnement, Sceaux sur Huisne | 0 | 115 vues

 

L’A.B.D.F a  participé à la consultation publique le 22 mars 2017 visant au projet de la remise en service et augmentation supérieure à 20 % de la puissance maximale brute de l’ancienne centrale

hydroélectrique fondée en titre du Moulin de la Rochette sur la commune de Sceaux sur Huisne..

 

Nous profitons de vous  rappeler qu’il est important d’apporter son avis tel qu’il soit dans une consultation publique.

 

Vous trouverez ci-dessous,  les différents liens concernant cette consultation publique, il est très intéressant d’observer  à différents niveaux de son évolution, une consultation publique , de nombreux détails sur  code de l’environnement, la loi sur l’eau, point de vue technique et réglementation du fonctionnement d’une centrale hydroélectrique ,sur le transit sédimentaire, préservations d’espèces etc….  

  • Avis d’ouverture d’enquête publique : Lien
  • DOSSIER D’AUTORISATION : Lien
  • Arrété préfectoral : Lien 
  • RAPPORT DU COMMISSAIRE ENQUÊTEUR : Lien

 

Extrait concernant nos questions et sollicitations:

 VII-1-4 Remarques sur le milieu aquatique et la gestion de l’eau

Association Barbillons de France M.VACHER W . Fait part de son inquiétude pour l’ensemble de l’écosystème existant sur cette partie de l’Huisne. Le projet peut-il entraîner une légère hausse de la température de l’eau et créer des assecs? Craint que la mise en place de ce projet s’ajoute aux effets de l’activité agricole et n’empire la situation de la qualité de l’eau (eutrophisation) avec toutes les conséquences néfastes à la vie des populations piscicoles. Souhaiterait savoir si les impacts de la microcentrale de Duneau pourraient s’ajouter à celle de Sceaux-sur – Huisne à court terme et à long terme. Quel serait l’effet produit sur le débit de la rivière? Par ailleurs, il sollicite une permission pour pouvoir intervenir dans différentes activités liées au but de son association: gestion de la passe à poissons. Il rappelle l’activité de cette association dans la gestion des embâcles et le nettoyage de la rivière (Pont romain de Sceaux). Il souhaite accéder au site de la Rochette pour participer à l’enlèvement des embâcles afin de valoriser les actions de l’association concernant la dépollution. Cette association est très investie dans la gestion du barbeau et souhaiterait engager une étude scientifique pour suivre les zones de frayères

Réponse :

Le passage de l’eau à travers la turbine n’aura pas d’effets sur la qualité physicochimique de l’eau de la rivière: aucun ajout pouvant causer l’eutrophisation. La visite au Moulin de Guédon-commune de Duneau- m’incite à penser que le type de turbine utilisé dans ce moulin est différent de celui envisagé à Sceaux-sur-Huisne. J’ai, par ailleurs, constaté que l’équipement de la Rochette (clapet, vannes de la chambre d’eau) est bien entretenu et en bon état. De plus ses propriétaires occupent l’habitation et sont à même de noter et remédier aux dysfonctionnements. M.VACHER au nom de son association demande la possibilité d’accéder au site de la Rochette afin d’intervenir sur la gestion des embâcles et de la passe à poisson. Il n’est pas de mon ressort de donner un avis sur cette demande.

Réponse de SO ENERGIES SAS:

 Premier point : Modifications hydrauliques Le projet ne crée pas une retenue, ni un barrage, ils existent déjà et sont réglementés par un droit d’eau. De plus, le projet ne modifie pas le régime des eaux puisqu’il ne génère ni prélèvements, ni rejets et qu’il consiste uniquement à utiliser la force de l’eau du cours d’eau existant. Les écoulements futurs seront donc identiques aux écoulements actuels en terme de débit ; la seule différence est que l’eau passera préférentiellement dans la turbine, au lieu de se déverser sur le clapet et le seuil comme actuellement. De plus, il s’agit d’une centrale au fil de l’eau et non par éclusée. Le projet ne modifie pas l’hydrologie du cours d’eau, il n’entrainera aucune modification de la température, ni assecs.

 Second point : Conséquences néfastes à la vie des populations piscicoles Le projet facilitera le transit sédimentaire et piscicole (montaison et dévalaison) donc aucune dégradation, ni « conséquences néfastes » n’est à déplorer. Bien au contraire, la continuité écologique sera renforcée par : – la mise en place d’une turbine ichtyocompatible (pas d’impact sur la mortalité des poissons) qui ne nécessite ni de plan de grille, ni dispositif de dévalaison piscicole, – la réalisation d’une passe à poisson, par l’aménagement du ruisseau de contournement. Cet ouvrage sera implanté en rive gauche dans un bras de décharge existant. L’entrée piscicole se fera à proximité de la restitution de la centrale dont le débit attire naturellement les poissons. Après la remontée du ruisseau de contournement, une passe à enrochement permettra aux poissons d’accéder au plan d’eau amont.

Troisième et quatrième points : Implication de Barbillon France dans la gestion du site (PAP, embâcle…) Le projet est situé sur un site privé sur lequel résident les propriétaires. La propriété est close et non accessible au public et le restera lors de l’exploitation de la centrale hydroélectrique. Pour des questions de quiétude et de respect de la vie privée des propriétaires, ce type de partenariat n’est pas envisageable.

 

Avis du commissaire enquêteur:

Les arguments développés dans le mémoire en réponse présenté par le pétitionnaire ne diffèrent pas du contenu du dossier et je considère qu’ils répondent aux interrogations de M.VACHER de Barbillons de France. Les modifications hydrauliques sont de nature à améliorer l’existant avec une meilleure circulation sédimentaire comme expliqué dans les différentes réponses ci-dessus. La population de barbeaux ne devrait pas subir d’impact négatif significatif. On pourrait même penser que la passe à poisson-rivière de contournement qui sera mise en place, en favorisant la circulation piscicole, améliorera la situation. Je prends acte que la possibilité d’intervention sur le projet demandée par M.VACHER n’est pas retenue. Les actions menées par les membres l’association Barbillons de France pour améliorer la qualité des eaux sur le secteur sont très respectables et louables. Cependant, l’autorisation d’intervenir sur une propriété privée n’est pas du ressort du commissaire enquêteur et je prends acte de la réponse du porteur du projet.

 

Nos sollicitations  ont été refusées, mais les questions posées ont permis de développer certains détails importants, nous remercions les différents parties et organismes ayant répondus à nos questions  et inquiétudes.

 

 

 

Le 02 Septembre 2017 :

 

Les  démarches effectuées continueront dans le bon sens pour prévenir tout changement apporté sur la rivière afin d’œuvrer pour  une réelle préservation des nombreuses espèces sur ce site, mais aussi des sites avoisinants.

A ce jour, nous ne savons pas si la centrale  hydroélectrique est en fonctionnement, travaux  ou autres évolutions, nous vous relayons quelques informations qui ont été transmises aux différentes parties concernées à titre informatif, mais aussi  des demandes et questions concernant  également la gestion des embâcles sur ce site.

Depuis plusieurs semaines maintenant, il a été observé sur le site du pont romain de Sceaux sur Huisne une différence des niveaux de l’eau, variable de 10 à +20 cm, provoquant l’asséchement d’un radié, qui est sur un secteur où il y a un fort potentiel de reproduction du barbeau et autres espèces. 

 le lendemain d’un épisode pluvieux et quelques averses le jour même

 

Le lendemain même heure,le niveau était redescendu de plus de 20 cm

 

 le surlendemain en début d’après-midi sans qu’il y ait eu de la pluie il est remonté de 15 cm environ

Ce phénomène de variation du niveau de l’eau peut être produit par diférentes causes : l’arrosage intensif des champs de cultures, le fonctionnement d’une hydrocentrale ;  jusqu’a présent cette variation du niveau de l’eau était plus remarquée sur la partie de l’Huisne sur la commune de Connerré.

 

Graphique des niveaux de hauteurs de la station de Connérré , qui est situé en aval de la centrale hydroélectrique de Duneau, ou la variation des niveaux d’eau est bien visible

Graphique sur la même période de la station situé sur la commune de la Ferté Bernard , en amont des 2 centrales hydroélectriques 

ceci ne s’étant pas produit les années précédantes, nous en sommes attristés,  mais nous trouverons des solutions pour que la zone de reproduction affectée soit bien entretenue si nous avons des possibilités de réaménagement de celle-ci.

 Le débit de la rivière est aussi plus soutenu par moment, provoquant le déplacement de nombreux  sédiments, matières en suspension, rendant l’eau de couleur boueuse. Il n’y a aucune donnée  des différents débits de la rivière sur cette zone sur les dernières années, d’où une certaine difficulté à pouvoir démontrer ce changement qui visuellement est assez flagrant, cependant il serait fort intéressant d’avoir les variations de débits et du niveau de l’eau sur ce secteur, les seules données étant visuelles , il est  important pour nous de vous le signaler .

 

 

La gestion des embâcles pour l’automne 2017 :

Il a été enlevé de nombreux embâcles, qui étaient très imposants pour certains l’année dernière.

 

les derniers épisodes venteux et orageux  de cette année ont fait tomber de nombreux petits arbres et branches , nous aimerions pouvoir procéder à un défrichage et à l’enlèvement de ces nombreux débris végétaux  qui,  lors des prochaines crues risquent  de se retrouver dans le lit de la rivière ou bien  de former un embâcle très imposant en aval , gênant fortement  le flux de la rivière .

Concernant la partie dite «  le petit bras » , il est a remarquer que de plus en plus de bancs de sable et de sédiments se forment sur celui-ci,  des petites branches au fond de l’eau  retiennent des feuilles et autres petits débris flottants .

 il y a un petit chenal qui rejoint la rivière,  également encombré de sédiments, branches et végétation abondantes.

 

 Le site du pont romain  est placé non loin  en amont de cette centrale hydroélectrique.  Une  bonne gestion des embâcles  est très importante, il y a de nombreuseszones de retenues  sur ce site retenant les gros débris comme troncs d’arbres, grandes branches etc,  doivent avoir un entretien régulier et suivi,  évitant ainsi une accumulation de ceux-ci   pour une bonnes circulation du flux de la rivière et davantage de sécurité concernant le bon fonctionnement de la centrale hydroélectrique.

 

 

 

 

Laissez un commentaire