La rivière Le Coisetan Dpt de L’Isère ( 10 ans de catastrophes halieutiques)

Classé dans : protection de l'habitat | 0 | 602 vues

La rivière Le Coisetan est atteinte depuis 10 ans maintenant par une forte mortalité de la faune piscicole, les causes sont probablement le manque d’oxygène et les rejets agricoles . Cette rivière est située sur les 2 départements de l’Isère et de la Savoie.
Elle a subie de nombreuses modifications afin que les agriculteurs puissent irriguer leurs champs il y a une dizaine d’années.

La fédération de pêche de la Savoie a fait de nombreux travaux d’aménagement de ce cours d’eau, afin que le débit soit ralenti pour éviter des périodes d’étiages importants et que l’ensemble de l’écosystème y vivant puissent prospérer.

Une partie de cette rivière est située dans le département de l’Isère, qui n’a pas effectué de travaux d’aménagement, entraînant depuis une dizaine d’années une forte mortalité de poissons.

En 2017 la FDPPMA de la Savoie a effectué une pêche de sauvetage où des espèces telles que la bouvière et la loche (espèces protégées) avaient été répertoriées.

Lien

De nombreux pêcheurs locaux signalent chaque année cette problématique et ne voient aucune action faite par la FDPPMA de l’Isère ,le problème a été soulevé également par l’AAPPMA « la gaule du breda » qui détient les baux de pêche.

Comme vous pouvez le voir sur cette vidéo, de nombreuses espèces piscicoles sont touchées par cette catastrophe halieutique, dont principalement le barbeau fluviatile, qui nous le pensons peut être amené à venir se reproduire dans cette rivière, mais aussi des espèces menacées comme la loche et la bouvière, cette dernière a besoin d’une anodonte pour son cycle de reproduction.

Vidéo du lanceur d’alerte Fabien Lachize

Nous ne comprenons pas que depuis tant d’années, aucune solution n’a été envisagée par la FDPPMA de l’Isère , alors que la FDPPMA de la Savoie s’est démenée pour que la faune et la flore ne subissent pas ce genre de catastrophe halieutique

Il serait grand temps que l’argent dépensé par la F.N.P.F pour les étapes du tour de France passant dans ce département serve à rétablir cette situation. Notre petite association fait le nécessaire à son niveau, afin que des sanctions exemplaires soient prises à l’encontre de l’ensemble des dirigeants responsables de la sauvegarde du milieu aquatique sur ce département.

Nous sommes de tout cœur avec les pêcheurs locaux et dirigeants souhaitant trouver une solution pour éviter de nouvelles catastrophes halieutiques sur cette magnifique rivière.

Laissez un commentaire