Nettoyages du barrage de Quincampoix

Nettoyages du barrage de Quincampoix 1 ère partie…

 

Depuis que notre Association s’occupe de préserver le site basé sur la commune de Sceaux sur Huisne, nous avons remarqué qu’au moment de  la montée des eaux, de nombreux objets  flottants en tous genres dérivaient (bidons, bouteilles et morceaux de polystyrène). 

Le 27 Novembre 2016 

J’ai souhaité  trouver l’origine  de ce problème,   je me suis retrouvé dans un premier temps à constater en aval de l’ancien barrage quelques déchets assez volumineux et très polluants,  pneus de voiture, chambres à air et un très grand nombre de sacs plastiques en décomposition,  bouteilles en verre,  en plastique,  cannettes en aluminium  et bidons d’huile de vidange.

 

Ne connaissant pas ce lieu , je me suis retrouvé devant un spectacle désolant et très alarmant au niveau du déversoir en amont du barrage, et j’ai pu constater  un immense amas de détritus divers et variés, bouteilles plastique,  en verre,  balles de tennis,  morceaux de polystyrène,  sacs plastique remplis de déchets, roue de voiture jetée de la berge ;  le plus inquiétant, ce sont de nombreux bidons avec des logos  annonçant un danger pour l’environnement, mais aussi des produits  phytosanitaires.

 

 

J’ai réussi à pouvoir accéder à cet amas de détritus en  marchant dessus. Cela doit faire des années que cette déchèterie à ciel ouvert s’est formée  par  des personnes ne respectant pas la nature,  se permettant de jeter leurs détritus de la berge,  mais surtout  une plus forte densité d’ordures jetée  en amont. Nous avons très peu de moyens financiers et matériels  et ne pouvons assumer pleinement ce grand chantier indispensable à réaliser,  pour la sécurité de nos  bénévoles ainsi que le grand risque sanitaire que cela peut engendrer de déplacer pour enlever ces détritus amassés depuis des années. 

 

 Les images parlent d’elles même, c’est une catastrophe écologique présente depuis plusieurs années, qui  ne va  pas dans la continuité écologique de l’écosystème de cette rivière.

 

Vidéo du nettoyage

 

 

 Il Fallait rapidement solutionner ce problème avec le soutien de la collectivité locale, de la Fédération de pêche de la Sarthe et de l’O.N.E.M.A.

  L’A.B.D.F s’est mise au travail afin de pouvoir les prévenir le plus rapidement possible. Dès le lundi matin  nous avons prévenu le service de l’O.N.E.M.A du département  par téléphone et envoyé un mail aux collectivités locales et organismes concernés. 

 

Mr Baltardive,  l’agent O.N.E.M.A 72 a pris contact avec notre association très rapidement,  afin de lui apporter  quelques renseignements complémentaires. Il s’est rendu sur le site pollué et a constaté 

« l’eau ne s’écoulant plus en surface comme auparavant, les flottants restent bloqués au niveau du mur. La meilleure solution serait de les enlever en prenant des mesures de sécurité car le site est dangereux, avec une maçonnerie en cours d’effondrement. A voir avec la commune concernée et les associations locales. »,et que juridiquement il ne pouvait pas intervenir sur ce dossier, ni l’origine, ni le/ les auteurs ne pouvant être identifiés. »

 

Nous avons aussi démarché auprès des quotidiens locaux ( Ouest  France, Le Maine et l’hebdomadaire l’écho de Vibraye ), afin d’alerter la population ,de montrer notre engagement et notre travail sur les problèmes récurrents que rencontrent  toutes les rivières et fleuves de France, dès qu’il y a de l’eau il y a pollution !!!! Ces articles ont été surtout mis en avant sur ces journaux afin de sensibiliser les gens à mieux protéger l’environnement.

 

 

Le 20 décembre 2016 

Le rendez-vous avec  la maire adjointe de la Ferté Bernard Mme Knitell a été très positif.

Lors de cet entretien,  il a été exposé les nombreux problèmes d’incivilités que rencontre cette commune qui est généralisé sur toutes les grandes agglomérations se trouvant aux abords de rivières. Mme Knitell a bien compris que notre démarche était  saine et  que nous ne portions aucun jugement sur les collectivités locales, que la démarche effectuée auprès des médias a été faite pour apporter une sensibilisation auprès du public pour la sauvegarde de cette magnifique rivière, de la faune et la flore, mais voulions montrer dans un premier temps  la nécessité du nettoyage du barrage de quincampoix .

Je lui ai également fait part de l’ensemble des démarches pour souligner que le service de l’O.N.E.M.A, tout particulièrement Mr Baltardive avait été très réactif ainsi que  la fédération de pêche, très attentionnée à ce problème et que les échanges par mail et téléphone avec Mr Alain Dieu ont été aussi constructifs et que celle-ci était prête aussi à soutenir pour l’organisation d’un éventuel nettoyage.  Il est à noter que Mr F.Goutard , président de l’ aappma de la ferté ,a bien pris note de notre demande pour un soutien humain , mais compte tenu de la dangerosité du site au droit du barrage, que les membres de cette A.A.P.P.M.A  n’interviendront pas … Une évaluation des risques va être réalisé par la mairie pour un éventuel nettoyage du barrage, suite à cette évaluation si elle s’avère positive, l’enlèvement des déchets sera fait et structuré avec le service de la mairie.

 

En ce début d’année 2017, nous avons été ravis d’apprendre que les services de la mairie de la Ferté Bernard  sont intervenus le 17 janvier pour retirer et évacuer ce qu’il était possible des déchets accumulés au niveau du déversoir de Quincampoix.  Ce travail effectué avec le soutien de la collectivité locale, l’O.N.E.M.A 72 ( qui depuis le 1 er janvier 2017 est devenue  l’Agence française pour la biodiversité 72) a permis de pouvoir faire respirer un peu mieux la nature en ce lieu, il reste encore  des déchets , mais beaucoup moins,  de nouveaux malheureusement continueront  à arriver. La légère montée de l’huisne rend plus difficile encore l’accés. Il reste encore beaucoup à faire pour redonner un  second souffle à cette magnifique rivière, nous sommes reconnaissants et très fiers du travail accompli grâce aux différents échanges avec nos interlocuteurs et d’un travail en commun afin de gérer au  mieux  une situation alarmante qui n’était pas évidente à la base, le travail est loin d’être terminé , mais en cet endroit la nature recommence de nouveau à respirer.

 

Le 27 Novembre 2016

 

Le 27 Novembre 2016 ( après nettoyage)

 

Début Janvier 2017 ( Photo Mairie de la Ferté Bernard)

 

Le 17 Janvier 2017 ( après nettoyage de la Mairie de la Ferté Bernard)

 

 

Ce barrage a une histoire , les bases de constructions étant très mauvaises , celui ci est en train de céder complétement , après un premier affaissement d’une partie de la berge en 2009 et d’autres problemes,  des brèches se  sont formées en 2011,  les vannes du barrage hydraulique ont été ouvertes pour éviter une dégradation de celui ci ; Nous ne rentrerons pas dans une polémique ou autres débats qui nous paraissent à ce jour clairement inutiles dans la situation actuelle.

barrage 21.11.2011

Barrage de Quincampoix Novembre 2009 ( Photo Maine Libre)

 

Barrage de Quincampoix 29 Novembre 2016

 

 

Nous constatons aujourd’hui que l’ouverture du second barrage permet un changement des paramètres hydromorphologiques et un meilleur rendu de la continuité écologique de l’ensemble de l’écosystème de la rivière et de ses abords, un vrai écosystême s’est reformé sur plusieurs kilomètres,  permettant à de nombreuses espèces d’y trouver un bon équilibre, en ce qui concerne le barbeau, cette continuité permet  de pouvoir y trouver de bonnes conditions pour l’espèce, la nature des  substrats, le débit de la rivière permettent à obtenir de belles zones de reproduction et aussi un bon équilibre.

 

p8140088 

Petit Barbeau de l’Huisne ( été 2016)

 

Nous avons toujours gardé  l’espoir que ce triste spectacle ne soit qu’un mauvais souvenir dans un futur  proche  grâce à l’ensemble de tous les acteurs de la protection de l’environnement, de la collectivité locale et de l’envie d’un grand nombre de personnes pêcheurs ou non, de vouloir vraiment apporter un coup de main pour éradiquer  cette pollution, en souhaitant que ceux qui sont restés inactifs durant cette période en ayant conscience  de cette situation depuis des mois puissent agir dans le futur.

je tenais à remercier pour l’ensemble des échanges apportés afin de trouver une solution à  ce problème récurrent Mr Alain Dieu, président de la fédération de pêche de la Sarthe pour sa disponibilité durant cette période , tout le service de  l’Agence française pour la biodiversité 72, Mme Knitell ( Maire adjointe de la Ferté Bernard) et les agents de la municipalité de la Ferté Bernard, les nombreux copains qui ont souhaité participer à un éventuel nettoyage, Christine la secrétaire de l’association qui a fait un boulot administratif impressionnant .

 

Nous restons optimistes  et souhaitons encore faire plus en 2017pour cette merveilleuse rivière, les démarches sont en cours et les soutiens de camarades sont encourageants, un vrai groupe associatif va voir le jour.   l’ A.B.D.F a démontré qu’elle était une association sur laquelle la nature pouvait compter.

. Il est indispensable pour nous qui protégeons les barbeaux,  de protéger leurs habitats,  l’un ne va pas sans l’autre.

 

William  

 

 

 

 

 

 

 

 

Laissez un commentaire