Les principales maladies transmises de l’animal à l’homme dans les milieux sauvages et aquatiques

Les maladies transmises de l’animal à l’homme dans les milieux sauvages, peuvent  provoquer de nombreux désagrément sur notre santé et peuvent avoir des effets irréversibles , elles sont de plus en plus fréquentes

Ce petit article a été fait afin d’informer les pêcheurs, mais plus particulièrement les nettoyeurs de l’environnement et du milieu aquatique. 

Quelques maladies que nous pouvons contracter ( cette article sera évolutif dans son contenu) 

 

 
la leptospirose
 
  • La leptospirose* peut être transmise par contact avec les déjections (excréments et urine) d’un rongeur. La leptospirose s’invite chez vous au travers d’éventuelles blessures, égratignures ou coupures que vous pouvez avoir sur votre peau.
  • Plus de renseignements LIEN

la chorioméningite lymphocitaire (LCM)

 

  • Le virus de la chorioméningite lymphocitaire (LCM) peut s’attraper par le simple fait d’inhaler de la poussière contaminée par les déjections d’un rongeur. Le LCM se transmet également par contact direct avec un rongeur.
  • Plus de renseignements LIEN
 
L’échinococcose
  •    L’échinococcose est une maladie rare mais qui peut être grave. Elle peut engager le pronostic vital. Cette maladie nécessite la plupart du temps un traitement à vie ainsi qu’un suivi médical régulier qui sont autant de contraintes pour le patient.

 

  • Il est représenté en France métropolitaine par les renards et les chiens, essentiellement. Mais le cycle évolutif du parasite passe par différents autres animaux, dont les rongeurs, qui sont donc des hôtes intermédiaire

 

  • Il s’écoule en général plusieurs années entre l’infestation et les premières manifestations cliniques. La larve se développe lentement dans le foie, et est à l’origine d’une pseudo-tumeur, longtemps asymptomatique. La plupart du temps, cette hépatomégalie est découverte soit fortuitement, soit à l’occasion de signes tels que la fièvre, la douleur, des troubles digestifs, ou encore lors de complications.
 
  • Plus de renseignements et Source LIEN
 

Les leishmanioses

  • Les leishmanioses sont des maladies parasitaires de l’espèce humaine et de nombreuses autres espèces de mammifères. Réparties dans 88 pays, leur incidence est actuellement de 2 millions de nouveaux cas humains par an. La répartition géographique des leishmanioses dépend de celle des phlébotomes vecteurs et des mammifères réservoirs.

 

  • Plus de renseignements et Source   LIEN

 

Quelques mesures simples et efficaces lors de nos sorties nettoyages, sont de se munir d’une paire de gant et d’un flacon  antiseptique, afin de se désinfecter les mains et avant-bras à la fin de nos opérations de nettoyages.

 

Même si la nature sait nous  rendre ce que nous faisons pour elle , le monde sauvage n’en reste pas autant dangereux pour notre santé.

 

 

Laissez un commentaire